Une chouette image tirée des vidéos

L’été dernier, j’ai eu une période creuse qui m’a permis de faire un truc que j’avais en tête depuis quelques années. Depuis 2011, quand j’ai fait un service civique de quelques mois à la LPO, la Ligue pour la Protection des Oiseaux. J’avais participé à la mission de coordination des centres de soins et depuis ce moment j’avais en tête l’envie de donner un coup de main dans un hôpital pour animaux sauvage.

Le Centre de Sauvegarde de la Faune Sauvage de la LPO Hérault à Villeveyrac a répondu favorablement. Étant donné mes compétences et les outils que j’ai, je leur ai proposé un truc un peu différent : en plus de participer aux tâches de nourrissage et de soins, est-ce que réaliser des vidéos pourrait les aider ?

La sauvegarde des animaux sauvages blessés étant ce qu’elle est en France actuellement #pognondedingue le CSFS connait des difficultés pour maintenir son fonctionnement. Pour accompagner une campagne d’appel à dons, on a choisi de réaliser des vidéos à diffuser sur les réseaux sociaux, facebook et twitter en premier lieu. Pour la forme on a joué le jeu de reprendre certains codes des médias comme Brut nature. Avec l’objectif macro (merci Aurore !), il y avait de quoi faire des plans impressionnants ou mignons qui se partagent bien. Les bébés écureuils roux qui têtent, franchement, ça marche toujours :3

On a planifié quelques interviews sur les 5 aspects qui méritaient un coup de projecteur pour que le grand public comprenne l’intérêt des centres de soins pour animaux sauvages : Pertinence, Médiation, Conservation, Éducation, Financement.

Pierre Maigre
Pourquoi avoir créé un centre de sauvegarde de la faune sauvage
Julie Pierru
Les actions de médiation au sein d’un centre de sauvegarde de la faune sauvage
Céline Le Martelot
Les actions de conservation du Centre de Sauvegarde de la Faune Sauvage LPO Hérault
Thomas Marchal
Les actions de sensibilisation dans un centre de sauvegarde de la faune sauvage
Nicolas Saulnier
Financer le centre de sauvegarde de la faune sauvage de la LPO Hérault

Les vidéos n’ont pas seulement tourné sur les réseaux mais aussi en interne. Les chargés de communication de la LPO France, le siège national de la LPO, ont salué mon travail. De nombreuses personnes parmi Le responsable du service et les chargés de missions, les référents pour les centres de sauvegarde, la médiation faune sauvage, l’éducation à l’environnement et au développement durable, la vie associative ou encore la biodiversité de proximité.
Ces vidéos ont été citées en exemple au séminaire des éducateurs a l’environnement. Elles ont été diffusées également au forum des outils pédagogiques du séminaire commun aux soigneurs et éducateurs LPO.
elle ont été utilisées sur des ateliers pour apprendre à prendre en main l’application Quik.